Appelez-nous

01 84 23 30 10

Contactez-nouscontact@itak-it.com
Adresse

51 rue Hoche, 94200 Ivry-sur-Seine

Comment rédiger un contrat de maintenance informatique ?

Posté par itakit Aucun commentaire sur Comment rédiger un contrat de maintenance informatique ? Actualités, Confier ses données

Les sociétés actuelles font appel à des prestataires spécialisés. Elles recourent à cette méthode pour pouvoir bien gérer leur maintenance informatique. Le contrat de maintenance informatique permet de vérifier l’état du système informatique. Comme les autres contrats informatiques, il définit le cadre, les objectifs, les modalités et les responsabilités afin d’éviter toute erreur sur le contrat avec la clientèle. 

Définition d’un contrat de maintenance informatique

Un contrat de maintenance informatique est un contrat de service fourni aux entreprises. Il est utilisé à usage informatique et numérique. Il enveloppe les relations contractuelles entre un fournisseur informatique et son client. Ce contrat est également un contrat d’entreprise qui suit les règles de droit commun des relations clients.

Le contrat informatique se distingue des contrats de licence de logiciel ou de développement de logiciel par sa prestance. Ce qui veut dire que les services fournis par le prestataire se portent sur des conseils et sur une assistance du système informatique du client.

À quoi sert un contrat de maintenance informatique ?

La maintenance informatique est une composition d’apports. Il a pour objectif de maintenir le système informatique des entreprises qui s’en servent. Ce contrat informatique permet de veiller à la bonne marche du système et intervient en permanence en cas de panne ou d’incident. Le CMI assure à l’usager un entretien régulier de ses ordinateurs. De plus, la sauvegarde de ses données est mieux assurée. Cette fonctionnalité est d’ailleurs très économique pour les usagers.

Pourquoi utiliser un contrat informatique pour son entreprise ?

Les entreprises de service informatique proposent pour leurs clients un service d’installation et maintenance. Cela garantit des aides d’assistance et de conseils qui font le lien entre les fondateurs et les développeurs informatiques. La rédaction d’un contrat de maintenance informatique donne la possibilité de sécuriser l’alliance entre le prestataire et son client.

Actuellement, l’externalisation des services informatiques dans les entreprises est devenue une pratique courante. En outre, il s’agit de faire appel à des spécialistes informatiques afin de réduire les marges d’erreur dans les activités. Plutôt que d’avoir plusieurs prestataires dans différents domaines, il est préférable de réunir tous ces services sous un seul interlocuteur. Il est alors évident que les spécificités du CMI doivent répondre aux demandes des clients.

Votre contrat de maintenance informatique doit donc savoir associer et séparer toutes les prestations données par vos prestataires. Pour être efficace, il doit pouvoir vous alerter sur les contenus complexes et incomplets. Il doit également afficher en détail le nombre d’interventions, la durée de mission, la nature et l’ensemble des moyens qui montre la fin des prestations. Pour le client, le fait d’écrire un contrat de service est un avantage. Il pourra examiner si la prestation correspond à ses exigences.

Conseils à suivre pour bien rédiger son contrat de maintenance informatique

Un contrat de maintenance informatique contient beaucoup d’éléments. C’est pourquoi il est judicieux de décrire l’objet de votre contrat. Pour avoir une parfaite distinction entre les éléments, vous devez écrire sur le contrat “Objet du contrat” ou “Définitions”.

Vous devez bienchoisir le bon modèle de maintenance.Il existe des caractères de maintenance informatique comme la maintenance préventive, la maintenance corrective et l’infogérance.

La maintenance préventive

Son but est d’éviter les défauts du matériel pendant l’utilisation. Elle permet également de diminuer le coût global de la maintenance, d’amoindrir les moments de panne, d’effacer l’origine des accidents importants et d’augmenter la durée de vie du matériel. La maintenance préventive aide à distinguer les opérations dans le système.

 La maintenance corrective

On l’utilise généralement lors d’une panne ou d’un problème. Dans ce cas, il est possible de recourir à la maintenance palliative. Celle-ci permet à l’entreprise de continuer son activité du mieux possible, mais provisoirement, et sera suivie d’une maintenance corrective. En revanche, cette dernière vise à réparer le matériel.

 L’infogérance

Le but de l’infogérance est de maintenir le système informatique de l’entreprise en bon état de marche. En effet, celle-ci bénéficie sur le long terme des instructions et des aides dans le contrôle de son système d’information et aura un diagnostic quotidien.

Vous devez maintenant choisir une formule adaptée à votre contrat informatique.

La formule forfaitaire démontre que le prestataire prend en charge tout l’équipement pour une somme facturée mensuellement ou annuellement. Pour connaitre le montant exact, un inventaire est nécessaire.

La formule à la demande est la plus libre, mais coûteuse. Elle est également proposée sans assurance d’intervention. De plus, l’intervention ne nécessite pas de suivi à long terme.

La formule au temps passé comporte une facture mensuellement minimum. En optant pour cette formule, vous avez droit à un suivi à long terme avec le même prestataire ainsi qu’à une garantie de bonne prise en charge.

Enfin, la formule par ticket permet aux PME d’avoir un service de qualité. Les paiements sont ponctuels en fonction de l’exigence. Cliquez ici pour en savoir davantage.

Noter cet article

Laissez vos commentaires