L’adresse IP : ce qu’il faut savoir

Dans le monde d’internet, les ordinateurs, tablettes, consoles vidéo, imprimantes et smartphones ont besoin d’un numéro pour pouvoir entrer en communication avec d’autres appareils et ainsi recevoir tout un tas de données. Ce numéro s’appelle dans le langage informatique l’adresse IP, et cette succession de chiffres pour le moins énigmatique a une signification bien particulière et une utilité précise. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’adresse IP.

Qu’est-ce que l’adresse IP ?

L’adresse IP est un chiffre ou plus précisément une succession de chiffres attribuée à tout appareil (ordinateur, tablette, imprimante…) qui utilise l’internet protocole et qui se connecte à un réseau informatique, via un câble ou par le WI-FI. Elle permet non seulement d’identifier un appareil, mais aussi le routage de paquets de données sur le web. Si un ordinateur peut bénéficier dans certains cas de plusieurs adresses IP, il faut cependant savoir qu’une adresse IP ne peut être attribuée qu’une seule fois au sein d’un réseau.

Comment se structure une adresse IP ?

Une adresse IP prend la forme d’une série de chiffres, à titre d’exemple 212.145.9.85. Une forme qui correspond à la version 4, la plus utilisée de nos jours. Cependant, le nombre d’appareils et d’objets se connectant à internet ne cessant de croître et en considérant qu’ils sont tous besoin d’une adresse IP, le format dit IPv4 s’amenuise. C’est pour cela que les adresses de l’avenir auront un format IPv6, tout simplement afin de multiplier les combinaisons et de répondre à une demande de connexion croissante.

Quelle est l’utilité d’une adresse IP ?

Si l’adresse IP permet aux appareils connectés à internet de pouvoir échanger des données, il faut savoir que les sites internet sur lesquels vous naviguez quotidiennement ont également besoin de la connaître afin d’identifier d’où provient la demande et ensuite envoyer des réponses. Lorsque vous envoyez un mail ou que vous visitez un site, c’est l’adresse IP publique de votre routeur qui est enregistrée et non l’adresse IP privée dont bénéficie votre appareil. Pour info, l’adresse IP privée permet de connecter entre eux un ou plusieurs appareils à une même box.

Comment connaître son adresse IP ?

Il existe différentes solutions pour prendre connaissance de l’adresse IP de votre ordinateur. Certains sites internet permettent d’y avoir accès, mais vous pouvez également procéder à quelques manipulations qui ne présentent aucune difficulté. Cela dépend en réalité du système d’exploitation que vous utilisez. Voici quelques exemples :

  • Avec Windows 7, cliquez sur le bouton Démarrer, puis Panneau de configuration, tapez carte réseau dans la zone de recherche et une fois sous Centre Réseau et Partage, faites un clic sur Afficher les connexions réseaux. Sélectionnez une connexion active direction la barre d’outils Afficher le statut de cette connexion. Cliquez enfin sur Détails et l’adresse IP s’affiche dans la colonne nommée Valeur.
  • Sous Windows 10, commencez par aller en bas à droite de l’écran dans la Barre des tâches, puis cliquez sur l’icône de la connexion Internet. Dans la liste, sélectionnez votre connexion active et cliquez. Une fenêtre va alors apparaître à l’écran, et c’est là qu’allez à nouveau cliquer sur l’icône de votre connexion internet, votre adresse IP s’affiche parmi divers paramètres.
  • Sur Mac, cliquez sur l’icône pomme en haut à gauche de l’écran et cliquez sur les Préférences système. Ouvrez le menu Réseau et sélectionnez la connexion que vous utilisez, celle qui affiche un point vert, votre adresse IP apparaît, à côté du nom de votre box, sous l’onglet État.

Est-il dangereux de dévoiler son adresse IP ?

Il faut savoir que les adresses IP font partie des données personnelles et qu’elles doivent faire l’objet de protections particulières. Notamment, car les fournisseurs d’accès peuvent avec ce chiffre prendre connaissance de vos données et suivre leur flux. C’est pour cela qu’il existe des règles strictes en matière de protections des données, des règles définies par le règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD). Cependant, les sociétés qui exploitent un site internet dans le cadre du commerce par exemple, peuvent enregistrer les l’adresse IP uniquement si elle est un élément indispensable à la finalité d’une offre de services ou de produits. Les autorités de sécurité sont les seuls à bénéficier d’accès particuliers, lorsque cela est nécessaire au traitement d’affaires pénales.

Peut-on cacher son adresse IP ?

Manipuler internet expose tout un chacun à une diffusion de données qui peuvent être transmises via l’adresse IP, mais plutôt que de ne pas prendre de risques en n’utilisant pas d’ordinateurs, de tablettes ou de smartphones, voici quelques méthodes qui vous permettent de rester anonyme en ligne :

  • Vous pouvez utiliser le logiciel Tor Browser via Mozilla Firefox pour pouvoir naviguer anonymement sur le web. Avec le risque cependant d’avoir une navigation lente.
  • Vous pouvez également télécharger un VPN, une méthode pratique est sûre. Configurer un VPN se fait très rapidement et permet de se connecter à des serveurs partout à travers le monde. Vous obtenez alors une adresse IP et dissimulez votre localisation actuelle.
  • Vous pouvez utiliser un serveur Proxy. Leur rôle est d’intercepter votre trafic de navigation sur internet et de cacher l’adresse IP.

Quelle est la différence entre une adresse IP statique et dynamique ?

Il faut également savoir que votre fournisseur d’internet (FAI) peut vous délivrer une adresse IP de deux façons différentes. Il peut d’agir d’une adresse IP statistique, c’est-à-dire une adresse que vous allez pouvoir utiliser pendant des années. Mais il peut aussi d’agir d’une adresse IP dynamique, qui va-t-elle changer à caque connexion et en fonction de paramètres qui ont été configurés sur le serveur DHCP de votre FAI. Les adresses IP fixes sont plus simples à manipuler par les hackers, cela devient plus compliqué lorsqu’une adresse IP est mouvante.