PME : comment assurer la sécurité de ses données informatiques ?

Avec la numérisation de l’économie, les entreprises sont devenues dépendantes de leurs données informatiques. Leur SI comprend en effet toutes les informations sur leurs clients, leurs collaborateurs, leurs documents légaux… Plus que sa prospérité, c’est la survie d’une société qui peut être affectée en cas de problème. Il lui est donc essentiel d’assurer la protection des données informatiques.

Pour une PME, non spécialisée en informatique, il n’est pas forcément évident d’en garantir la sécurité. La vulnérabilité ne doit toutefois pas être une fatalité. Voici donc quelques conseils pour assurer la protection des données informatiques en entreprise.

 

Connaître ses données informatiques

Tout d’abord, pour garantir la protection des données informatiques, il faut savoir de quoi on parle. Commencez donc par faire l’inventaire des informations nécessaires à votre activité. Pour vous aider, vous pouvez confier cet audit à un expert de l’infogérance, qui saura vous aiguiller.

De plus, pour chaque type de données, évaluez sa sensibilité et sa confidentialité. Il va sans dire que celles qui présentent un risque élevé devront faire l’objet d’un traitement particulièrement soigné.

Par ailleurs, profitez de cette analyse de l’existant pour vous assurer de votre conformité avec les législations en vigueur, notamment le RGPD européen. Par exemple, vous ne devez conserver que les données véritablement nécessaires à votre activité, et ce, sur une durée limitée. Les utilisateurs concernés doivent également posséder un droit de consultation, de modification et de suppression sur leurs informations. Si vous contrevenez à ces obligations ou manquez à votre obligation de protection des données informatiques, vous risquez de subir de lourdes conséquences en cas de faille.

 

Choisir le bon hébergement pour ses données

Ensuite, choisissez intelligemment l’endroit où sont stockées vos données pour assurer la protection des données informatiques. Voici quelques possibilités d’hébergement pour votre PME.

  1. SERVEUR INTERNE

Dans ce cas, vos données sont conservées sur un serveur dans vos locaux. Si vous faites ce choix, il vous faudra impérativement disposer de compétences en sécurité informatique en interne pour assurer la protection des données informatiques de l’entreprise. Par ailleurs, cette solution peut s’avérer inadaptée si vos collaborateurs sont souvent en déplacement.

 2. DATA CENTER

Avec cette alternative, vos données sont entreposées dans un serveur externe, lui-même localisé dans un data center. Ce qui présente l’avantage de vous affranchir de son administration au quotidien. En revanche, en cas de panne ou d’incident chez votre prestataire, vos données peuvent se retrouver inaccessibles.

 3. CLOUD

L’hébergement cloud représente une variante de la solution précédente. Au lieu d’être stockées dans un seul serveur, vos données sont situées sur plusieurs machines. Cette méthode permet ainsi de limiter les risques, tout en offrant une grande flexibilité à votre entreprise.

 

Gérer les accès aux données

La protection des données informatiques passe également par la gestion des droits d’accès. Car tous vos collaborateurs n’ont pas besoin de toutes les informations de votre entreprise. Vous devez donc attribuer des droits à chaque utilisateur, en fonction de son métier et de son poste. Plus ce traitement sera pointilleux, plus vous limiterez les risques de fuites.

Par ailleurs, à cette étape, n’oubliez pas vos collaborateurs en déplacement ou en télétravail. Ceux-ci doivent également avoir accès aux données adéquates de façon sécurisée. D’où l’intérêt d’opter pour un hébergement cloud (ou, a minima, pour un data center externalisé).

 

Protéger les équipements informatiques de ses collaborateurs

Ensuite, assurez-vous que vos collaborateurs utilisent vos données depuis des équipements garantissant la protection des données informatiques. Et cela concerne bien sûr les ordinateurs, mais également tous les appareils mobiles.

D’autant que les PME sont fréquemment ciblées par les pirates informatiques, car identifiées comme plus vulnérables. Par conséquent, faites appel aux meilleures solutions du marché, notamment en matière d’antivirus. Cela vous permettra, par exemple, de limiter les risques de ransomwares, qui rendent vos données inaccessibles et vous demandent de payer une rançon, contre leur restitution.

 

Sauvegarder régulièrement ses données

Hélas, même en prenant toutes vos précautions, vous pouvez être confronté(e) à une défaillance dans la protection des données informatiques. C’est pourquoi il est capital de mettre en place un système de sauvegarde régulière de vos données informatiques. Celui-ci doit notamment comprendre un plan de reprise d’activité, qui définira comment rétablir l’accès à vos informations en cas de mésaventure.

 

Faire appel à des experts de la sécurité informatique et de l’infogérance

Pour avoir l’assurance que vos données sont bien protégées, faites confiance à un expert de la sécurité informatique. En effet, il s’agit d’un domaine complexe, qui évolue très rapidement. En vous appuyant sur un spécialiste en gestion de système d’information, vous avez la certitude de placer l’avenir de votre entreprise entre les mains d’un prestataire compétent.

Cependant, au regard de l’importance de la protection des données informatiques, assurez-vous de traiter avec un professionnel à votre écoute et connaissant l’univers des PME. Chez ITAK IT, nous avons conscience de la nécessité d’établir une relation de confiance avec nos clients. C’est pourquoi nous vous proposons un audit offert de votre parc informatique, pour cerner véritablement vos besoins. Cela nous permet alors de vous proposer la solution la plus adaptée à votre entreprise, et de vous faire bénéficier des atouts de l’infogérance pour les PME.

PME : comment assurer la sécurité de ses données informatiques ?
4.7 (93.33%) 3 vote[s]