PME : que faire en cas de panne informatique ?

Une panne informatique peut avoir de lourdes conséquences pour une PME. En affectant le système d’information de l’entreprise, elle peut en effet entraîner l’arrêt partiel ou total de l’activité. Et tant que le problème n’est pas résolu, les équipes se retrouvent sans moyen de poursuivre leur travail. Pire, un tel incident peut corrompre l’ensemble du réseau et accéder à des données confidentielles. Dans ce cas, c’est même la responsabilité juridique de la société et de ses dirigeants qui peut être engagée.

Alors, comment réagir lorsqu’on est confronté à une panne informatique ? Comment trouver la solution ? S’il n’existe malheureusement pas de remède miracle, cet article vous livre quelques réflexes permettant de limiter l’impact d’un problème informatique. Et aussi d’éviter de voir la situation se reproduire.

Identifier les causes de la panne informatique

La première chose à faire quand on constate une panne informatique est de trouver son origine. La mauvaise nouvelle, c’est que les menaces pesant sur le SI des PME sont nombreuses. Ransomware, phishing, matériel défectueux, logiciels obsolètes, et bien d’autres, sont autant de causes possibles. Et pour trouver la solution adéquate, il est indispensable d’être capable d’identifier les symptômes de ces différentes sources potentielles.

Par conséquent, si votre équipe ne possède pas d’expert en sécurité informatique, il vaudra mieux faire appel à un service d’assistance informatique à distance (ou helpdesk). De cette façon, un spécialiste pourra vous aiguiller dans vos recherches, par téléphone ou par chat. Il saura également vous conseiller quant aux premières mesures à mettre en place, afin de limiter les conséquences du problème informatique.

Petite astuce : si le souci concerne un ordinateur en particulier, pensez à le redémarrer avant d’appeler qui que ce soit. C’est souvent la première action qu’on vous demandera d’effectuer.

Par ailleurs, afin d’être le plus réactif possible, il est préférable de ne pas attendre l’arrivée d’une panne pour savoir comment réagir. Il vaut mieux identifier en amont le prestataire à contacter en cas d’incident. N’hésitez donc pas à comparer différentes entreprises informatiques. Comme le dit l’adage : « Gouverner, c’est prévoir. »

Intervenir rapidement pour résoudre le problème informatique

Hélas, dans certains cas, le problème informatique nécessitera davantage qu’un dépannage à distance. Un technicien pourra alors être amené à intervenir directement dans vos locaux, afin de trouver une solution efficace et pérenne.

Assurez-vous donc que vous disposez d’un prestataire capable de vous venir en aide dans les plus brefs délais. Par exemple, en faisant appel à une entreprise d’infogérance, vous avez généralement la garantie de bénéficier de la réactivité de ses équipes techniques. Encore faut-il vérifier les conditions d’intervention.

Chez ITAK IT, notre prestation d’infogérance inclut un service complet de dépannage informatique, comprenant des interventions sur site illimitées. Nos spécialistes peuvent ainsi résoudre rapidement les problèmes survenant sur votre SI, et ce, sans aucun surcoût.

Prévenir les risques d’apparition de pannes informatiques

Une fois la panne informatique résolue, le travail n’est en réalité pas tout à fait achevé. Car vous n’aurez certainement pas envie de voir un tel problème se reproduire. Par conséquent, vous aurez tout intérêt à prendre vos dispositions pour limiter les risques.

Instaurer un monitoring du parc informatique

Cela passe premièrement par une surveillance accrue de votre système d’information. L’idée est en effet de contrôler l’état de vos équipements et logiciels, 24h/24, 7j/7. Dans le but de détecter toute activité inhabituelle sur votre parc informatique. Cette démarche permet alors d’identifier les causes d’un incident avant même qu’il ne survienne, et d’agir en conséquence. C’est un des objectifs de ce qu’on appelle la maintenance informatique préventive.

Mettre en place un plan de sauvegarde des données

La deuxième bonne pratique vise plutôt à réduire les conséquences d’une éventuelle nouvelle panne informatique. Elle consiste en effet à sauvegarder régulièrement les données nécessaires au bon fonctionnement de la PME. Pour cela, il vous faudra établir une stratégie de sauvegarde, qui comprendra notamment un audit des données concernées et le choix d’un hébergement sécurisé.

Il s’agira également de définir un plan de reprise d’activité, qui déterminera la façon dont vous pourrez rétablir au plus vite l’accès aux informations cruciales, en cas d’incident. De cette façon, si un problème survient de nouveau, vous aurez toujours à le résoudre, mais sans que vos équipes ne se trouvent paralysées dans leur travail.

Sensibiliser les collaborateurs à la sécurité informatique

Enfin, pour protéger votre PME contre les pannes informatiques, rien ne vaut de renforcer ses points d’accès les plus sensibles. Et en l’occurrence, il arrive très souvent qu’un problème ait pour origine une imprudence de la part d’un collaborateur. Et pour cause : de nombreux employés ignorent tous des règles élémentaires de sécurité informatique.

Par conséquent, n’hésitez pas à former vos équipes aux bonnes pratiques de ce domaine. Et cela n’implique pas forcément des cours complexes sur l’architecture SI… Au contraire, il convient simplement de leur expliquer les risques liés aux pièces jointes dans les mails, aux logiciels pirates, etc. Quelquefois, il suffit d’adopter une plus grande prudence dans son usage d’Internet pour limiter considérablement les risques de panne informatique.

PME : que faire en cas de panne informatique ?
4 (80%) 1 vote[s]