Pourquoi virtualiser vos serveurs ?

La virtualisation de serveur consiste à faire fonctionner plusieurs serveurs virtuels sur un seul physique. L’objectif est de mutualiser les capacités de chacun. C’est pourquoi, cette technique s’est largement développée dans le milieu professionnel. Voici toutes les bonnes raisons de passer à la virtualisation.

 

Diminuer le nombre de serveurs physiques

La maintenance informatique prend du temps et représente un budget et ce, d’autant plus, si le parc informatique est important. Avec la virtualisation de serveur, plusieurs machines virtuelles fonctionnent sur une seule physique, le nombre de serveurs à acheter et entretenir diminue donc en conséquence. Cela vous permet de réaliser des économies que vous pouvez investir autrement pour le développement de votre entreprise.

Par ailleurs, traditionnellement, de nombreux serveurs sont surdimensionnés de façon à anticiper un éventuel pic de charge. Si vous regroupez plusieurs machines virtuelles au même endroit, le serveur virtualisé est mieux exploité. De ce fait, le nombre de machines nécessaires au bon fonctionnement du système d’information peut alors être revu à la baisse.

 

Une meilleure disponibilité avec la virtualisation de serveur

Virtualiser les serveurs offre la possibilité de migrer une machine virtuelle d’un serveur physique vers un autre sans que cela n’engendre d’interruption. Cela assure une meilleure disponibilité de vos services. L’utilisation de deux serveurs physiques permet de doubler une même application par exemple. Ainsi, si un serveur ne fonctionne plus, quelle qu’en soit la raison, le second prend le relais, ce qui minimise les risques d’interruption de service. Pour une virtualisation de serveur réussie, il faut juste veiller à ce que les serveurs virtuels avec l’application ne soient pas rattachés au même serveur physique. Cette redondance est essentielle pour assurer une expérience clients optimale.

Le fait de virtualiser vous offre aussi la possibilité d’effectuer certains changements comme la mémoire vive, l’espace de stockage, le nombre de processeurs… sans subir aucune interruption.

 

Une sécurité renforcée

Comme le rappelle notre article sur la sécurité des données informatiques, la sécurité informatique est essentielle pour toute entreprise. La virtualisation de serveur y contribue dans la mesure où le fait de cloisonner ses serveurs est la solution pour réduire le risque de propagation d’une infection ou d’une panne. Par exemple, si un utilisateur infecte sa messagerie, ce sont alors tous les outils qu’il utilise qui peuvent se retrouver infectés. Avec des serveurs virtualisés, les services sont isolés sur des machines distinctes, ce qui évite ce type de problème.

De plus, vos sauvegardes sont aussi plus simples. Votre machine virtuelle se présente comme un gros fichier dont il est aisé de faire des copies à un instant T et d’en garder un historique. À vous de définir, la cadence de sauvegarde que vous souhaitez.

 

Des coûts de licence moins élevés

D’une manière générale, vous payez des licences par serveur ou par processeur. La virtualisation de serveur a amené les éditeurs à revoir leur façon de fonctionner et proposer des licences qui couvrent toutes les machines virtuelles qui sont présentes sur le serveur physique.

De plus, pour les machines virtuelles existantes, il n’y aura pas de licence à repayer lors du changement de serveur physique qui les fait fonctionner.

Elle constitue donc un moyen de diminuer vos coûts également sur les licences en plus de l’entretien et de l’achat de serveurs.

 

Des performances accrues

Virtualiser des serveurs présente aussi l’atout de permettre de répartir la charge de travail entre ceux-ci. Quand une machine virtuelle monte en charge, les autres pourront alors se diriger vers un serveur physique qui est moins sollicité.

Grâce à la virtualisation de serveur, les tâches les plus complexes pourront fonctionner au sein d’une machine virtuelle qui a plus de CPU et d’espace disque que les autres et qui est donc plus à même de permettre de les exécuter.

 

Une garantie contre l’obsolescence

Vos serveurs physiques ne sont pas éternels et finiront inéluctablement par devenir obsolètes. Le passage du virtuel au physique deviendra alors plus difficile. Mais, si vous avez un serveur physique que vous souhaitez virtualiser, vous pouvez le migrer vers un serveur virtuel. De cette façon, vous ne subissez plus son obsolescence.