Qu’est-ce qu’un FTP ?

Dans le monde de l’informatique, le FTP ou File Transfer Protocol, est une expression anglaise signifiant protocole de transfert de fichiers. C’est en effet un protocole de communication qui permet de transférer des fichiers d’un ordinateur à un autre appelé serveur, ou vice versa. Il y a donc la notion de serveur et de client qui seront détaillées ultérieurement. Mais il faut noter que le protocole permet également d’autres actions comme la suppression, la copie ou la modification de fichiers dans l’ordinateur client. Les tâches les plus importantes seront développées ci-après.

Différentes notions à savoir

Avant de détailler toutes les actions possibles grâce au FTP, il convient d’abord d’apporter une lumière sur quelques termes essentiels.

Le serveur : dans une entité quelconque, les ordinateurs sont en réseau. Ce qui est possible grâce à l’existence d’un serveur par le biais duquel il est possible de contrôler les actions des autres ordinateurs. Celui-ci est le serveur du réseau. C’est sur le serveur que fonctionne le logiciel permettant toutes les actions.

Le client : les autres ordinateurs liés au même réseau, à l’exception du serveur, sont tous des clients.

Le logiciel FTP : c’est le logiciel qui permet l’accès au serveur. Actuellement, ces logiciels existent avec une interface graphique et une ligne de commande. En outre, ils sont inclus dans les dernières versions de Windows et Linux.

Protocole de transfert de fichiers, comment ça marche ?

Pour pouvoir effectuer les actions entre un serveur et ses clients, il faut d’abord créer un compte. Après, les actions se feront par le biais d’une connexion à son propre compte.

Ainsi, pour commencer, il faut ouvrir un compte FTP. Ce processus est facile, il suffit d’accéder au Control Panel (CPanel). Ce qui permet d’accéder aux informations et aux fichiers contenus dans un autre ordinateur du réseau sans que son utilisateur n’ait le mot de passe du compte. En d’autres termes, l’utilisateur ne peut pas atteindre les niveaux supérieurs du serveur car le niveau de sécurité augmente.

La création du compte à proprement parler nécessite en premier lieu l’ouverture d’une session dans le Control Panel, puis un seul clic sur le menu « Services » qui se trouve en haut de l’écran. Ensuite, il faut cliquer sur l’option « Avancé », puis FTP.

Après cela, il faut cliquer sur « Créer un compte » ; à noter toutefois qu’il faut cocher la case qui indique la création d’un « compte protégé par un mot de passe avec accès en lecture et en écriture » avant de cliquer sur continuer.

L’étape suivante consiste à saisir le nom d’utilisateur pour le compte à créer. Il faut également saisir le domaine affiché à côté du nom d’utilisateur.

Quant au mot de passe, le choix est libre entre saisir un mot de passe et le confirmer ensuite, ou simplement cliquer sur « Générer » afin de générer rapidement un mot de passe sécurisé.

Une fois ouvert, un compte FTP est tout de suite opérationnel. Du coup, il est possible de se connecter à son compte pour pouvoir effectuer des actions comme la copie, la suppression ou encore la modification de contenus de fichiers dans l’un des ordinateurs-clients du serveur.

Qu’est-ce qu’un compte FTP additionnel ?

Une fois un compte créé, il est aussi possible d’ouvrir un compte additionnel avec chacun son propre nom d’utilisateur ainsi que son propre mot de passe. Avoir un compte additionnel permet l’accès sécurisé à un répertoire spécifique sur le compte d’hébergement, chacun ayant son propre compte par défaut.

Pour ce faire, il faut accéder au Control Panel puis cliquer sur les comptes dans la rubrique « Fichiers ». Là, il y a le formulaire de création de compte qui se compose d’un login, d’un mot de passe, d’un répertoire qui est la racine même du compte et enfin de la quantité d’informations pouvant être stockées par l’utilisateur. Un seul clic sur « Créer » viendra terminer le processus.