Tout savoir sur le cloud hybride

Dans le domaine professionnel comme dans la sphère privée, le stockage de données sur un Cloud est devenu chose commune. On entend par là que les données sont déplacées vers un lointain serveur sur internet. Le terme de Cloud hybride revoit à l’utilisation de plates-formes de Cloud public et privé qui fonctionnent ensemble. Le Cloud hybride est une solution qui offre aux entreprises les avantages de ces deux solutions Cloud, elles vont ainsi pouvoir utiliser l’une ou l’autre en fonction de leurs besoins. Explications.

 

Le Cloud hybride : définition

Pour bien comprendre ce qu’est un Cloud hybride, il convient de faire la distinction entre Cloud privé et Cloud public. Le Cloud privé renvoie à des serveurs dédiés à une seule entreprise. On peut les trouver au sein des locaux de la société, mais ils peuvent aussi se situer hors site. Dans le cadre d’un Cloud public, on retrouve plusieurs serveurs toujours hors site qui sont partagés entre les différents clients d’un fournisseur lambda.

On peut donc définir le Cloud hybride comme étant une solution d’hébergement Cloud qui consiste à connecter un Cloud public à un ou plusieurs Cloud privés ou à toute infrastructure de Data Center traditionnelle. Le terme hybride évoque donc un mélange des deux solutions afin que les entreprises puissent en tirer les meilleurs bénéfices en fonction de leurs besoins.

 

Quels sont les avantages du Cloud hybride ?

Si les entreprises s’intéressent à la solution de Cloud hybride, c’est parce qu’elle présente divers avantages. Le premier avantage que l’on peut mettre en avant est la flexibilité du transfert de données entre le Cloud public et le Cloud privé en fonction de la demande, des besoins et des coûts.

Lorsqu’une entreprise gère le stockage de ces données et ressources sur site, cela lui demande du temps et de l’argent. L’ajout de capacités de stockage sur site exige un temps d’installation et un certain budget, sans compter que les entreprises paient parfois pour des capacités de stockage qu’elles n’utiliseront finalement pas. Au contraire, le Cloud hybride met à disposition des capacités de stockage qui peuvent être utilisées instantanément et très facilement. En cas de besoin, elles vont donc transférer des données du Cloud privé vers le Cloud public pour libérer de l’espace sur site. Une solution parfaitement adaptée à l’effet de pics saisonniers. La plupart des fournisseurs de Cloud publics proposant de payer uniquement les capacités de stockage que les sociétés consomment, les charges de l’entreprise s’en retrouvent donc réduites.

Enfin, il ne faut pas oublier de mentionner que le Cloud hybride est une alternative intéressante pour les entreprises qui souhaitent garder leurs données privées et essentielles sur site pour facilement y a voir accès et ainsi faciliter le bon fonctionnement du travail au quotidien. Elles sont de plus garantes de la sécurisation des données privées. Les données moins essentielles, mais qui encombrent largement le Cloud privé vont-elles être stockées sur le Cloud public.

 

Le cloud hybride a-t-il des inconvénients ?

Le principal point négatif du Cloud hybride est qu’il n’est pas adapté à l’ensemble des entreprises, d’un point de vue purement financier. En effet, l’installation d’un ou plusieurs Cloud privés a un coût, et il n’est pas toujours évident pour les petites et moyennes entreprises de dégager un budget nécessaire. Dans ce cas, si elles veulent tout de même passer par le Cloud pour le stockage de leurs données, elles doivent se contenter uniquement du Cloud public.

 

Quels sont les principaux fournisseurs de Cloud hybride sur le marché ?

Plusieurs fournisseurs proposent la solution Cloud Hybride sur le marché. On retrouve parmi eux :

  • Amazon Web Services
  • Dell EMC Hybrid Cloud
  • Red Hat
  • Google Cloud Platform
  • Microsoft Azure …

Vous ne savez pas vers quel fournisseur vous tourner pour votre solution Cloud Hybride ? Alors peut-être est-il judicieux de demander conseil à des professionnels.

 

Comment mettre en place le Cloud hybride au sein d’une entreprise ?

Il n’est pas toujours simple pour les entreprises de gérer l’infrastructure informatique et pourtant, les équipements informatiques et le numérique sont devenus l’outil de travail principal de nombreuses d’entre elles. Toutes les entreprises n’ont pas non plus un service informatique dédié en charge d’étudier les solutions les plus adaptées et d’assurer la maintenance.

C’est pour cela qu’il est très largement conseillé de passer par des sociétés spécialisées afin d’être conseillées sur les solutions à mettre en place. Des sociétés sont en effet spécialistes en gestion des systèmes d’information & infrastructures informatiques. Leur expertise dans le domaine du Cloud sera un point essentiel pour vous guider dans les solutions d’hébergement Cloud les plus adaptées à votre environnement informatique.

Vous n’avez jamais entendu parler des audits informatiques ? Effectuer un audit est pourtant recommandé pour faire évoluer ses solutions digitales. En effet, la société en charge de réaliser l’audit se déplace au sein des locaux de la société, analyse le parc informatique, son utilisation et l’ensemble les besoins de l’entreprise, avant d’effectuer un bilan qui mentionne toutes les solutions à mettre en place pour optimiser le travail. Et cela concerne aussi l’hébergement Cloud et donc le Cloud hybride s’il se présente comme la solution recommandée pour votre entreprise.